Compositeur : Frank Bridge (1879-1941)

Titre exact : Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur H. 125

Instrumentation : violoncelle et piano

Dates de composition : de 1913 à 1917

Lieu de composition : Londres

Date de création : 13 juillet 1917 au Wigmore Hall, Londres.

Créé par : Felix Salmond (violoncelle) et William Murdoch (piano)

Durée : ca 25 mn

Anecdote : Une pianiste contemporaine de Frank Bridge, Ada May Thomas, témoigne que le mouvement lent de la sonate porte l'empreinte du désespoir existentiel et des nuits d'insomnies provoqués par la guerre.

Oeuvres de la même période :
Quatuor à cordes No. 2,
"Summer" et "Dance Poem" pour orchestre.

Contexte historique : première guerre mondiale

Contexte artistique :
Frank Bridge est influencé dans sa jeunesse par Brahms et les post-romantiques. Il va développer par la suite un univers sonore plus "moderne" (polytonalité, chromatismes, influences de Schönberg). La Sonate pour violoncelle se situe à la charnière de ces deux périodes. 

Contexte scientifique :
En 1915, Chaim Weizmann (futur Président d'Israël en 1948) découvre un moyen peu coûteux d’obtenir de l’acétone à partir de l’amidon, ce qui facilite la production d'explosifs pour les Alliés.

AA